Rumeur de corruption à Tlemcen selon la presse espagnole

Un scandale est au cœur de la presse espagnole en ce moment : il s’agirait apparemment de pots de vins versés par une société espagnole pour la construction de l’usine de dessalement d’eau à Tlemcen.

En l’occurrence, c’est  le journal espagnol El Mundo qui a révélé ce scandale de corruption.

Dans cette affaire il s’agirait d’un contrat de 250 millions d’euros, qui a été attribué par l’Algérienne des eaux à une entreprise espagnole, et qui aurait fait l’objet de pots-de-vin.

D’après le journal c’est un intermédiaire espagnol qui est au cœur de l’affaire et qui aurait tout révélé dans une lettre datant de 2012. Dans cette lettre il explique comment son entreprise a pu obtenir le contrat en versant des sommes astronomiques. On parle ici de plusieurs versements dont un de 575 000 euros.

Ces sommes auraient été versées à des Algériens par virements Western Union. Le neveu d’un responsable de l’Algérienne des eaux serait impliqué.

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :