Visite de Todeschini à Sétif en hommage des victimes du 8 mai 1945 jugée décevante

sétifLe secrétaire d’Etat français chargé des anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a rendu dimanche 19 avril un hommage aux victimes algériennes de Sétif, soixante-dix ans après le massacre qui aurait fait 45 000 victimes, selon le pouvoir algérien.

Ce voyage de Jean-Marc Todeschini en mémoire des victimes du massacre, « s’est transformé en une simple virée touristique et protocolaire » selon le journal El Watan. En effet sa venue en Algérie a été plus controversée qu’autre chose.
Sa visite a déçu non seulement parce que les rescapés de ce jour de massacre n’ont pas été convié et parce Mr Todeschini n’a pas répondu aux questions embarrassantes concernant les agissements du gouvernement Français pendant la colonisation qui a duré plus d’un siècle.
Le ministre Français n’a en outre pas jugé utile de prononcer à l’occasion, un discours devant clarifier la position du gouvernement français.
Il a toutefois déposé une gerbe de fleurs devant la stèle de Saâl Bouzid.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :