La déclaration de devises ne concerne pas les algériens

75.bis

Article 75.bis

L’article de loi 75 bis de la loi de finance 2016 avait créé une grande polémique auprès de la communauté algérienne à l’étranger.

En effet, certains médias avaient relayé une fausse information selon laquelle les algériens vivant à l’étrangers étaient concernés par cet article. En fait ce sont seulement les étrangers qui doivent déclarer, à l’entrée du territoire toute somme supérieure ou égale à 1000 euros.

Le député de l’émigration, Nourreddine Belmeddah, a tenu a clarifier les choses : « l’article de loi 75 bis codifiant la circulation des devises a été déformé, celui-ci stipule que tout étranger est tenu, à la sortie du territoire douanier national, de présenter un relevé bancaire prouvant qu’il avait effectué le change d’une partie de l’argent déclaré à l’entrée du territoire national dans un circuit légal de change. Cette obligation s’applique sur les montants d’argent de 1 000 euros et plus. C’est une obligation faite aux étrangers uniquement. »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :